AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {A saint place fot the sinner in me [Caleb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aeryn M. Nighthawk
Can a ♥ still break... once it stopped beating ?avatar

Nombre de messages : 99
N.E.M's Song : QUEEN - Who Wants To Live Forever
Mood : I'm in a good one
Date d'inscription : 21/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: _Vampiric ones {Sight, Hearing, Smell & Touch over-developed, Speed, & so on}
RelationShips.:
Are You In Danger?:
25/100  (25/100)
MessageSujet: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mar 23 Sep - 13:14

Une église, cet endroit avait toujours fait beaucoup rire Aeryn. Tous ces gens venant ici prier la clémence et le pardon, la protection et la miséricorde d'un vieu barbu mort sur une croix...Risible, la croyance en une puissance supérieure restait toujours une chose terriblement abstraite pour elle, elle ne comprenait pas que certains étaient tellement lâches qu'ils pouvaient attribuer à un tiers fictif l'ensemble de leurs mésaventures. Elle n'avait jamais cru qu'en une seule chose, elle-même et ses capacités. Peut-être était-ce du aux restes de son éducation stricte, où l'empreinte de sa grand-mère restait encore distillée au fond de son esprit. Cette dernière lui disait toujours que même si elle était une femme, elle n'en était pas pour autant une perpétuelle demoiselle en détresse et que si elle ne voulait jamais être redevable à quelqu'un, elle ne devrait compter que sur elle-même. Et la seule fois où elle avait été redevable, elle ne l'oublierait jamais. Caleb... Un rictus fendit ses lèvres, le même qui apparaissait toujours sur son visage quand elle repensait à lui. A eux deux, ils auraient pu mettre à feu et à sang (c'est le cas de le dire) une ville en une soirée, à l'époque... Aeryn n'était plus celle qui se languissait de chasser les pauvres humains apeurés, la peur la rendait toujours autrefois encore plus...avide dira-t-on pour garder un vocabulaire correcte. Le sang, le pouvoir et la chair...un doux cocktail qui manquait en ce moment à la jeune femme brune, mais elle s'y était faite.
Elle continua d'avançer dans l'allée centrale, jetant ici et la son regard perçant dans l'obscurité des lieux, la seul lumière présent étant celle de la Lune audehors et les couleurs vives des vitraux. Elle avait toujours était fascinée par ces vitraux, comme ceux de la Cathédrale de Canterbury, sa ville natale. La Bible racontée aux analphabètes... Un BD antique. Elle bifurqua à la croisée vers la droite, pour finir par s'asseoir sur un des bancs. L'endroit était désert, normal à cette heure tardive de la nuit. Son manteau de cuir trainait au sol, ses jambes se trouvaient prolongées par ses bottes, ses préférées, venaient réhausser sa silhouette ce soir, un bustier noir sur un chemisier rouge et un pantalon noir, pour donner un ensemble potable...enfin plus que potable sur elle. Une drôle d'impression la saisit alors, une présence, une odeur...familière. Quand on parlait du loup...


"Si je ne te connaissais pas mieux, je pourrais presque croire que tu m'a suivis".

Elle tourna légèrement la tête sur la gauche, aperçevant une ombre au sol, mais pas la peine de relever ses yeux marrons sur cette personne, sa simple odeur lui suffisait, cette senteur qui dans le passé ne faisait qu'attiser son envie de sang pour atteindre la frénésie qu'ils pouvaient partager à l'époque en chassant à deux. Caleb était là.

_________________
I WAS BLIND BUT NOW I SEE

WHAT YOU REALLY MEAN TO ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb W. Stevens

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
N.E.M's Song : { Jay Gordon - Slept So Long
Mood : Ever wonder what it would be like, to meet a thirsty vampire ? Well, you'll get your chance.
Date d'inscription : 18/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Vampire. Ever heard of 'em ?
RelationShips.:
Are You In Danger?:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mar 23 Sep - 13:35

    L’Eglise. Si abstraite, si stupide, si ignorante. L’Eglise avait été la cause de nombreux malheurs, tout du temps qui avait suivit l’arrivée du Christ et sa Crucifixion. Un simple Dieu avait réussi à faire plus de massacres en son nom, que la plupart des Dieux antiques. Même les télévisions s’énervaient lorsqu’un être censé être sain, comme le Pape, passait dans les parages. Pour certains, la religion était une blague énorme, à laquelle il ne manquait que la chute pour rire enfin. Les processions de la Pentecôte, Noël, et toutes ces fêtes… N’importe quoi. Et pourtant, on ne peut s’empêcher de contempler l’art lié à cette religion magnifique. Vitraux, autres arts : Peinture, écriture… Tout cela. Et lié à un Dieu qu’ils ne verraient probablement jamais.

    Caleb en avait vu un, de dieu. Seth. Le dieu du mal de l’Egypte Ancienne. Il l’avait plus que vu. Il était à son service, dévoué jusqu’au Jugement Dernier, Ragnärok, l’Apocalypse. Et pourtant, il ne pouvait s’empêcher d’admirer ces artistiques, arabesques sur les vitraux de l’Eglise de la ville dans laquelle Razel, Caleb et Jack s’étaient assagis. Pour retrouver des fragments du pouvoir divin. Cela faisait quelques minutes que le vampire se baladait dans l’Eglise, sans aucun scrupule. Il avait convaincu la Sœur de retourner se coucher, à coup de sourire. Ses talons ne faisaient aucun bruit sur le sol dallé, et pourtant, il y avait des pas qui résonnaient. S’immobilisant dans l’obscurité, il fixa de son regard perçant la silhouette qui s’avançait. Mains dans les poches, il se laissa aller aux souvenirs qu’il avait passé avec la Femme qui venait de faire irruption dans son petit sanctuaire. Tuer tout un village, pourquoi pas. Nuits enjôlées ? Aussi.

    Aeryn – « Si je ne te connaissais pas mieux, je pourrais presque croire que tu m'a suivis. »

    Un sourire s’étira sur le visage de Caleb qui sortit dans un rayon de lune, et alla rejoindre la belle vampire.

    Caleb – « Heureusement que tu ne me connais pas entièrement alors… » murmura-t-il, en passant ses doigts sur la joue fraîche de la vampire. Il lui sourit, avant de s’installer, assis sur l’un des bancs de l’église, face à la belle vampire. Il lui adressa un regard simpliste, en ramenant une mèche de frange derrière l’oreille. Geste simple, tic d’humain.

    Caleb – « On s’est retrouvés à tellement d’endroits, j’étais loin de penser que la prochaine serait dans une Eglise… » susurra-t-il doucement, à peine audible. Mais Aeryn l’entendait mieux que quiconque. Elle était une vampire, après tout.


[Je me rattraperai au prochain post, là j'étais pressée donc j'ai pas fais très long ;_; ]

_________________

Pro Cazel *siffle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franko-danwaz.skyblog.com
Aeryn M. Nighthawk
Can a ♥ still break... once it stopped beating ?avatar

Nombre de messages : 99
N.E.M's Song : QUEEN - Who Wants To Live Forever
Mood : I'm in a good one
Date d'inscription : 21/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: _Vampiric ones {Sight, Hearing, Smell & Touch over-developed, Speed, & so on}
RelationShips.:
Are You In Danger?:
25/100  (25/100)
MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mar 23 Sep - 14:24

...Près de 80 ans au paravant...

Londres, des ruelles du côté de Littlechurch, une nuit noire comme de l'encre, des pas résonnent sur le pavé. Pour qui tendait l'oreille, il y distinguerait deux bruits différents, le pas léger mais sonores de talons cognant contre la pierre froide et luisante, et un bruit plus dur, dense, celui d'un homme. Et un cri, celui si reconnaissable de la peur, celle qui vous fige sur place, qui vous empêche de réfléchir au meilleur moyen de vous échapper, de lutter. Mais même si vous y parviendrez, deux contre un, et surtout ces deux là, la lutte était de toute façon bien inégale. Une impasse. Un repas délicieux, un sang d'un goût exquis et de la peur au travers de ces yeux bleus... Une soirée des plus chamantes pour eux.

"Hum...tu as peur ma belle, tu as raison. Ne lui abîme pas trop la nuque Caleb, ça serait dommage de gâcher un si bel ensemble."

Adressant un sourire qu'il connaissait bien à son compagnon, la vampire empoigna les cheveux blonds de cette fille qui aujourd'hui rencontrerait la Mort, et elle planta ses crocs dans la chair tendre de ce cou, une peau douce comme une pêche et se régala de son sang, en laissant suffisament pour qu'il puisse également se délecter du sang chaud de la pauvre fille. Ah quelle époque...

...St Antony Church, à ce moment là...

"Je sais qu'il me reste encore à explorer maintes zones d'ombres te concernant...mais en ai-je réellement envie?"

Répondit-elle en haussant un sourcil, d'un air mystérieux avant de changer de visage pour laisser un sourire prendre forme sur ce dernier. Il est vrai que ces deux là avaient autrefois parcourut bien des endroits, villes et même pays. Que voulez-vous, quand on a l'éternité devant soi, la seule façon agréable de ne pas littéralement mourir d'ennui c'était de voyager, découvrir, ne pas laisser le quotidien des mortels prendre le dessus. Il n'avait pas changer depuis toutes ces années, toujours ce visage juvénil, ces traits fins et marqués, ces yeux... Elle s'y perdit un moment, repensant à cette foule de souvenirs refaisant surface à cet instant précis avant de revenir à elle, regardant sur le côté, un vitrail qui semblait à présent avoir toute son attention.

"Et toi qu'est-ce qui t'amène ici, une vierge? hum non, tu as laissé tomber ce genre de proie si je m'en rapelle bien, elles n'ont pas grand chose à perdre...avec leurs stupide croyance..."

Elle esquissa un sourire en coin, elle n'avait jamais aimer ce genre de filles là, bien trop peu savoureuse à son goût, enfin, autrefois, elle avait revu ses goûts depuis, elle se contentait de ce qu'elle trouvait, des gens qui méritaient d'une manière ou d'une autre de quitter ce monde.

_________________
I WAS BLIND BUT NOW I SEE

WHAT YOU REALLY MEAN TO ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb W. Stevens

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
N.E.M's Song : { Jay Gordon - Slept So Long
Mood : Ever wonder what it would be like, to meet a thirsty vampire ? Well, you'll get your chance.
Date d'inscription : 18/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Vampire. Ever heard of 'em ?
RelationShips.:
Are You In Danger?:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mar 23 Sep - 19:44

[O.O]

    Londres, New York, Paris, Amsterdam, Oslo, Stockholm… Le duo de vampires mystérieux avait parcouru maintes capitales, se délectant de sangs différents. Vikings, Celtes, Barbares, Créoles. Tous y étaient passés, l’un après l’autre… Si Aeryn, elle, choisissait des proies qui méritaient de perdre la vie, Caleb avait des critères bien différents. Une belle blonde, aux formes avantageuses, un beau jeune homme à la musculature développée, cheveux noirs de jais, également. Du moment qu’ils étaient beaux et que leur sang avait cette odeur particulière, ce parfum si… Alléchant. Un sourire se dessina sur le visage du brun ténébreux qui se tenait en face d’Aeryn.

    Aeryn – « Si je ne te connaissais pas mieux, je pourrais presque croire que tu m'a suivis. »

    Caleb – « Heureusement que tu ne me connais pas entièrement alors… »

    Aeryn – « Je sais qu'il me reste encore à explorer maintes zones d'ombres te concernant...mais en ai-je réellement envie ? »

    Un rire fit irruption dans l’Eglise pourtant si silencieuse. Un rire délicat, discret aussi, presque invisible. Il pouvait rire fort, comme les humains pris d’un fou rire incontrôlable, mais en général, Caleb se permettait simplement un mouvement du visage et un petit rictus. C’était assez pour montrer qu’il était amusé, rien qu’un peu… Ce qu’il y avait de drôle dans la réplique qu’il venait d’écouter de la bouche pulpeuse d’Aeryn ? Il aimait entretenir le mystère qui planait autour de lui. Aeryn avait été sa compagne pendant des années, et elle ne savait toujours rien de sa relation avec Razel – Une relation quasiment impossible à égaler – elle savait à peine l’étendue de la haine qu’il portait à Jack, son pire ennemi. Il ne dit rien, préférant laisser le silence englober le mystère de la question rhétorique qu’Aeryn venait de se poser. Il se contenta de ce sourire craquant, dévoilant à peine sa dentition parfaite. Dentition qu’il avait longtemps laissée propre en compagnie d’Aeryn, il n’avait jamais fait de massacre. Toujours tel un gentleman, il se laissait aller à la sauvagerie quand elle était loin de lui. Si seulement elle avait su ce qu’il avait fait à toute une famille de nobles, la semaine qui avait suivit sa création…

    Il laissa le silence planer quelques minutes dans l’Eglise. Une des choses qui étaient avantageuses quand on était vampirisé, c’était que la patience qu’on recevait était inégalable. Quelques minutes passaient vite, des heures étaient comme des minutes, et … L’Eternité ? Elle passerait certainement assez vite pour les Vampires qui vivaient au jour le jour, comme le ferait un vampire classique.

    Rompant le silence, après avoir examiné chaque centimètre de peau d’Aeryn, comme s’il la découvrait pour la première fois, Caleb parla :

    Caleb – « On s’est retrouvés à tellement d’endroits, j’étais loin de penser que la prochaine serait dans une Eglise… »

    Aeryn – « Et toi qu'est-ce qui t'amène ici, une vierge? hum non, tu as laissé tomber ce genre de proie si je m'en rappelle bien, elles n'ont pas grand chose à perdre...avec leurs stupide croyance... »

    Un sourire plus marqué que le précédant vint fendre la bouche de Caleb, et cette fois si, le rictus fut plus marqué. Il décroisa les bras et les posa sur ses cuisses, bien que ça ne le mettait pas plus à l’aise que la position précédente.

    Caleb – « Oh, ce n’est pas les vierges qui me gênent… C’est juste qu’elles se font de plus en plus rares dans l’âge mûr. Et, tu le sais bien, je n’aime pas la pédophilie… » fit-il, laissant clairement entendre que pour lui, les filles mûres c’étaient des filles entre 16 et 24 ans, et pas plus jeune, où elles étaient encore des filles. Caleb ne forcerait jamais la main sur une petite fille, mais leur sang était tellement sucré de part leur passion pour le sucre et le chocolat… Il préférait une jeune fille en bonne forme, et si possible, encore vierge. Hélas, des temps qui couraient, les filles perdaient leur virginité de plus en plus tôt. Décadence humaine ? Pourquoi pas. Certainement, même. Après les séries télévisées… Passé, le temps des couvents de vierges où on forçait les plus belles et plus jeunes filles à consacrer leur vie à un Dieu qu’elles ne verraient jamais.

    Caleb – « Et toi, que fais tu dans la Maison de Dieu ? Tu es venue donner ta confession ? – affirma-t-il, avec un œil légèrement taquin, tout en montrant les doigts, laissant dévoiler qu'il s'était chargé du prêtre, histoire de la titiller, avant de reprendre – Le Prêtre est parti, j’en suis désolé… »

    Il aurait bien rajouté un ‘Je peux le remplacer’, mais il songea que ça serait un peu trop. Elle changeait rapidement ces derniers temps, Aeryn, il préférait ne pas la froisser, si jamais il disait un truc de trop. La prudence était de mise, surtout après une période de vide entre les deux dernières rencontres.

_________________

Pro Cazel *siffle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franko-danwaz.skyblog.com
Aeryn M. Nighthawk
Can a ♥ still break... once it stopped beating ?avatar

Nombre de messages : 99
N.E.M's Song : QUEEN - Who Wants To Live Forever
Mood : I'm in a good one
Date d'inscription : 21/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: _Vampiric ones {Sight, Hearing, Smell & Touch over-developed, Speed, & so on}
RelationShips.:
Are You In Danger?:
25/100  (25/100)
MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mer 24 Sep - 11:32

"Les moeurs changent avec le temps, tu devrais bien le savoir toi qui à vu plusieurs siècles s'écouler sous tes yeux".

Il était plus âgé qu'elle, en terme d'années passées à être un vampire, elle était encore une novice comparé à lui, et elle en était parfaitement consciente, il avait du vivre des moments dont elle ne pouvait ne serait-ce que caresser l'idée, il avait traverser les siècles, ceux où l'on s'éclairait encore avec de simples chandelles, où tout se faisait à la seule force des bras, la peste, le choléra, la Revolution...Elle était née à la Revolution oui, mais industrielle, la vie avait somme toute était toujours un peu plus...facile pour elle dira-t-on. Mais de ce passé qui était le sien, elle se doutait qu'il y avait des épisodes qu'elle ne voudrait pas avoir connaissance, comme d'autres oui, et bien qu'ils se soient séparés il y a de ça plus d'un demi-siècle à présent, elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver des relants de jalousie en pensant à ce passé qui devait dénombrés nombres de conquête. Toute femme insensible à ce regard émeraude, ce visage et ses manières n'était pas saine d'esprit, et il était donc plus que facile de céder à ce genre de tentation là, même pour un esprit fort, le charisme et le mystère étaient de précieux alliés dans ce domaine et Caleb n'avait rien à envier à un autre sur ce point.

C'était étrange que tout celà. Que leur chemin se croise à nouveau, encore, après toutes ces années, était-ce simple coïcidence ou devait-elle y voir autre chose? Non, cette autre chose n'était plus envisageable à présent, du moins s'efforcait-elle d'y croire, retomber dans le piège, non, elle s'y été fait prendre oui, mais tout était alors différent, et de toute manière elle ne le connaissait que trop bien, il avait cette manie de prôner une chose mais de ne jamais s'y tenir lui-même. Il nourrissait une jalousie mal placée envers elle, mais quand les choses en venait à son tour, elle ne devait pas trouver de justification plausible pour qu'il admette qu'en effet il faisait preuve de mauvaise foi envers elle, lui-même convoitant une femme alors qu'ils partageaient encore leur route. Non mais à quoi devait-elle de toute façon s'attendre de ce côté là...

Peut-être qu'elle aurait mieux fait de rester...De se marier avec cet homme qu'on lui avait assigné, Jefferson, elle serait déjà morte depuis un siècle sûrement, peut-être de la même manière dont sa mère avait quitté cette terre, en donnant naissance à un enfant, elle avait apprit avec le temps et les progrès de la médecine qu'elle aurait eu de forte chance que celà arrive en vérité. Elle aurait eu une vie triste et monotone, sans conteste, mais aurait-elle peut-être connu malgré tout le bonheur? Le jeune homme était épris d'elle, elle avait pu le voir, il avait ce regard brillant quand ses yeux bruns se posaient sur elle, chaque dimanche quand il leur rendaient visite à Nighthawk Manor. Elle se surpris même à s'imaginer ce que sa famille avait pu dire à son sujet quand on avait remarqué son départ, au comportement de sa belle-mère vis-à-vis de son père.... Son père, elle ne l'avait jamais revus. Un léger pincement au coeur la saisit alors et son visage doux s'emplit d'un voile de tristesse bien vite ôté devant Caleb pour ne pas avoir à subir un interrogatoire plus poussé, il connaissait ses expressions depuis le temps...


"Me confesser?"

Lanca-t-elle dans un soubresaut de rire. Elle se confesser? Mais de quoi? De toutes les atrocités perpétrées dans le passé? Elle n'y était pas seule, il était avec elle, et puis depuis lors elle s'était à peu près rachetée, elle ne se baignait plus dans le sang comme dans le passé. Les orgies de sang bourgeois, nobles et autres n'était plus à son menu, elle se contentait de se nourir quand il le fallait vraiment, mais parfois ne trouvant pas une proie avec un tant soit peu de raison de finir mort sur le sol froid, exsanguiné, elle piochait dans la population environnante... Mais après tout c'était dans sa nature, alors pourquoi s'excuser d'être elle-même? Ne serait-ce pas alors pure folie?

"Hum...La seule confession que j'aurais à faire présentement te concerne très cher, mais mérites-tu seulement de la connaître toi qui n'as pas eu la courtoisie de me laisser partager ton festin?"

Elle redirigea alors son regard vers lui, plongeant ses yeux marrons dans les siens avec un léger sourire, celui qu'il connaissait plus que bien, celui de la vampire joueuse, provocante et sarcastique. Cette Aeryn qu'il avait si bien connu dans le passé. C'en était surprenant, cette façon d'agir qui refaisait surface si facilement, retomber dans leurs habitudes en une poignée de secondes, comme s'il ne s'était écoulé entre temps qu'un jour... Mais n'est-ce pas là ce que l'on vit dans leur condition, quand on a l'Eternité devant soit, un an ne semble durer qu'une seconde, une génération une heure alors qu'en serait-il de 50 ans... Elle se contenta de se lever et d'approcher, le contournant et arrivée dans son dos, se penchant légèrement vers lui elle ajouta:

"A moins que tu ne parviennes à te faire absoudre..."

Elle se redressa ensuite en souriant toujours, avançant à pas légers vers le choeur de l'église, vers cet imposant édifice, et cette croix massive logée dans cette alcôve, croisant les mains dans son dos, adoptant une attitude "contemplative", alors qu'elle perdait simplement son regard sur le décor.

_________________
I WAS BLIND BUT NOW I SEE

WHAT YOU REALLY MEAN TO ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb W. Stevens

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
N.E.M's Song : { Jay Gordon - Slept So Long
Mood : Ever wonder what it would be like, to meet a thirsty vampire ? Well, you'll get your chance.
Date d'inscription : 18/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Vampire. Ever heard of 'em ?
RelationShips.:
Are You In Danger?:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mer 24 Sep - 15:31

    Un mi-sourire aux lèvres, le vampire qu’était Caleb attendait patiemment ce qu’Aeryn aurait pu lui répondre, à sa dernière réplique, notamment. Il avait mentionné les changements de mentalités, l’avancement de l’âge de ‘la première fois’, et elle lui répondait qu’il était le mieux placé pour voir les changements prendre place. Il avait vu tellement de choses, il était vrai, qu’il se surprit à être surpris face à cette révélation. Il était plus vieux qu’Aeryn, beaucoup plus vieux. Né dans les années 1200, il avait vu passer toutes les grandes découvertes de l’ère moderne : Les dinosaures, la Révolution, Découverte de l’Amérique, du Pétrole, les trains, la poudre à canon, les moteurs, tout… Mais quand il voyait les guerres stupides qui prenaient place dans le monde à cet instant, il regrettait de beaucoup les époques médiévales, le temps où deux hommes pouvaient recevoir des blessures par l’épée et non pas par une balle, tirée à plus de cent mètres de là. Quel honneur y avait-il à tuer un homme, par surprise, par l’arrière, par une balle de plomb ? Aucun. Aux yeux de Caleb, en tout cas. Il avait toujours refusé d’accepter le pouvoir sur l’esprit d’un pistolet ou d’un revolver, il s’était retrouvé à en porter à l’époque de la ruée vers l’Or, mais avait abandonné depuis longtemps. Les hommes progressaient en sciences, certes, mais l’humanité régressait à niveau de la sécurité et de l’esprit… Personne ne croyait plus aux maléfices antiques, personne prenait ça pour des films ou des montages, cherchant sans cesse la caméra cachée. Un véritable coup de maître pour les créatures de l’ombre, ne pensez vous pas ?

    Puis il parla. De nouveau. Parla d’une confession, en montrant ses doigts avec lesquels il avait étranglé le prêtre, sans qu’il souffre. Enfin, sauf si la strangulation était une souffrance terrible… il n’avait jamais essayé. Quoique, il s’était fait passer pour mort après une bagarre dans un pub écossais, et une fois son ‘corps’ amené à la Morgue, il était revenu pour tuer son présumé meurtrier. Comme se jouer facilement des humains, tellement naïfs. Celui qui avait essayé de l’étrangler avait hurlé au diable. Seth ou Caleb, ou Jack, ou n’importe quel vampire, pouvaient se définir comme des diables… Leur place était en enfer, et nulle part ailleurs. Les voilà pourtant qui marchaient sur la lithosphère, la même que toutes les créatures vivantes de la planète. Alors que leur espèce était définie comme des légendes sur grand-écran, dans les livres, dans les BD, dans les contes…

    Caleb – « Et toi, que fais tu dans la Maison de Dieu ? Tu es venue donner ta confession ? […] Le Prêtre est parti, j’en suis désolé… »

    Aeryn – « Me confesser ? »

    Une pause. Pendant qu’elle s’amusait de sa réflexion, pourtant à la limite du sérieux. Caleb rejoignit son sourire d’un coup de pouce.

    Aeryn – « Hum...La seule confession que j'aurais à faire présentement te concerne très cher, mais mérites-tu seulement de la connaître toi qui n'as pas eu la courtoisie de me laisser partager ton festin? »

    Puis la voilà retrouvée. Cette vampire, provocatrice, prête à tout pour un défi. La compagne idéale, pour Caleb. Elle avait changé depuis qu’elle avait rencontré ce fichu humain, qui l’avait surpris dans la chambre en train de se nourrir, et à qui elle avait révélé son secret. Au grand désastre de Caleb. Aeryn, éprise d’un humain. Il avait d’abord rit. Puis il s’était retrouvé partagé entre des émotions qu’il ne connaissait pas vraiment. Il était jaloux d’elle, ne la voulait pas proche d’un autre homme… Et pourtant, il ne croyait pas aimer Aeryn. Elle était une vampire amicale, une compagne de chasse, une excellente amie. Mais plus ? Il n’y pensait pas lui même, en réalité.

    Arrivée derrière lui, immobile comme une statue, elle murmura aux oreilles de Caleb une provocation, avant de se tourner vers l’autel sacré.

    Aeryn – « A moins que tu ne parviennes à te faire absoudre... »

    Un sourire s’étira au coin des lèvres de Caleb, alors qu’il baissait le regard, portant sa main au menton, songeur. Un rictus, discret, lui échappa. C’était son caractère, après tout. Pouce et index entouraient le menton, et pendant que sa frange s’apprêtait à tomber sur la devanture de ses yeux, il écouta les pas plus que discrets d’Aeryn. Il se tourna vers elle, avant de s’approcher, doucement, silencieusement, employant tous les arts qu’il avait apprit au cours du temps, et une fois derrière sa chère amie vampire, il déposa ses mains fraîches sur l’épaule de la jeune femme. Certes, elle avait un manteau en cuir… Certes, elle avait dû l’entendre vaguement arrivé. Cela ne l’empêcha pas de la faire légèrement sursauter. Peut-être n’avait-elle pas attendu le contact là, à cet endroit précis… Il fit glisser tout doucement sa main le long du col de sa veste en cuir, et l’amena jusque sous les cheveux frais de la jeune vampire. Il se rapprocha d’un pas, pour être complètement collé à elle, avant d’amener son visage près de l’oreille de la femme.

    Caleb – « J’implore le pouvoir divin pour me faire pardonner de ma faute… » murmura-t-il, d’un ton provocateur, imitant celui qu’Aeryn avait employé quelques minutes plus tôt. Il avait parlé près de l’oreille de la vampire, et lorsqu’elle tourna le regard pour l’observer, et il enfonça ses pupilles vertes dans celles d’Aeryn, en lui caressant délicatement la joue, ramenant une mèche derrière l’oreille. C’était un jeu, des retrouvailles, dans un sens. Il ne faisait que jouer avec elle, comme ils en avaient l’habitude… Les cheveux toujours devant ses yeux verts, il ne bougea pas, attendant la validation de sa requête de la part de la vampire… Un sourire discret aux lèvres.

_________________

Pro Cazel *siffle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franko-danwaz.skyblog.com
Aeryn M. Nighthawk
Can a ♥ still break... once it stopped beating ?avatar

Nombre de messages : 99
N.E.M's Song : QUEEN - Who Wants To Live Forever
Mood : I'm in a good one
Date d'inscription : 21/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: _Vampiric ones {Sight, Hearing, Smell & Touch over-developed, Speed, & so on}
RelationShips.:
Are You In Danger?:
25/100  (25/100)
MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mer 24 Sep - 15:49

En effet, ce genre de contact là n'était pas vraiment celui auquel elle s'était attendue. Des retrouvailles oui, depuis le temps qu'ils ne s'étaient plus vu, mais elle n'était plus aussi naïve, et même si elle restait sensible à ce timbre de voix, ses yeux et ses manières, elle ne tomberait plus aussi facilement dans le panneau, il faudrait qu'il mérite son pardon.

"Hum...je crois que même les pouvoirs divins ne te seront d'aucune aide ce soir...tu viens te tué l'un de leurs protégé... A moins que ce ne soit simplement moi qui ne suit plus aussi fasciné par tes méthodes"

Elle en connaissait quelques unes, son regard se posant sur elle, ce sourire, mais non, et puis jouer avec lui, pour une fois, était tellement plus amusant. Elle se retourna pour se mettre face à lui, elle attrapa son col entre ses mains d'un geste vif, penchant légèrement la tête sur le côté. Elle fit alors une moue.

"Dans le temps tu étais moins à cheval sur ce genre de chose, une chose te faisait envie tu la prenais...Aurais-tu changer ou serait-ce moi qui ne te ferait plus envie? Attention à ta réponse, tu me connais quand je suis vêxée, rien de très beau à voir."

Elle vint alors respirer son odeur au creu de son cou, esquissant un sourire les yeux clos. Il avait toujours ce parfum, envoutant et naturel, il lui avait manqué ce parfum parfois, car même si le gros de leur relation passé était basée sur la chair et la violence, ils étaient proches et de bons amis... Mais il ne lui avait jamais vraiment pardonné d'avoir pu ressentir de l'amour pour un humain, elle en était certaine.

"Hum...cette odeur."

Elle effleura la base de son lobe d'oreille de ses lèvres puis reculaet se retourna, gravissant une marche du choeur se retournant à nouveau vers lui, croisant les bras derrière son dos.

" Mais peut-être est-ce là ce que tu veux, que je me mettes en colère, en souvenir du bon vieu temps?"

Elle resta donc immobile, attendant sa réponse, juste pour voir ce qu'il voulait réellement avoir à faire avec elle, ou si c'était encore simplement un jeu... Mais bon, toujours est-il que tout ceci état fort distrayant.

_________________
I WAS BLIND BUT NOW I SEE

WHAT YOU REALLY MEAN TO ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb W. Stevens

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
N.E.M's Song : { Jay Gordon - Slept So Long
Mood : Ever wonder what it would be like, to meet a thirsty vampire ? Well, you'll get your chance.
Date d'inscription : 18/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Vampire. Ever heard of 'em ?
RelationShips.:
Are You In Danger?:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mer 24 Sep - 16:30

    Jeu de chat et de souris, rien de plus simple. Qui craquerait d’abord ? Qui oserait franchir le cap de la simple retrouvaille, avant l’autre ? Caleb pourrait attendre indéfiniment. L’odeur d’Aeryn était irrésistible, mais elle n’égalait en rien celle de Razel, qui était tout simplement divin…

    Aeryn – « Hum...je crois que même les pouvoirs divins ne te seront d'aucune aide ce soir... tu viens te tuer l'un de leurs protégé... A moins que ce ne soit simplement moi qui ne suit plus aussi fascinée par tes méthodes. »

    Ses méthodes ? Qu’est ce qu’elle en savait ? Elle l’avait vu chasser avec elle, jamais en solo… Elle ne pouvait que s’imaginer ce qu’il savait faire, sauf ce qu’il lui avait montré de son propre gré. Le coup de la blonde en dehors du théâtre, la cautérisation de la plaie à coup de cigarette, la morsure des lèvres, par le piercing arraché… Il en avait toute une panoplie qui ne cessait de s’agrandir, au fur et à mesure que le temps passait. Elle l’avait vu suivre un jeune homme, dans une ruelle sombre, lui demander du feu gentiment, suavement, et une fois la flamme éclairant son regard, un sourire plus que bienveillant apparaître au coin des lèvres. Elle l’avait vu séduire une jeune fille pour le lui amener, l’endormir par ses caresses et son chant, l’anesthésier par le froid de sa peau, tout un tas de choses… Mais tout un autre tas, elle ne pouvait que se l’imaginer. Un sourire aux lèvres, Caleb la vit se retourner pour lui faire face, et lui saisir le col.

    Aeryn – « Dans le temps tu étais moins à cheval sur ce genre de chose, une chose te faisait envie tu la prenais... Aurais-tu changé ou serait-ce moi qui ne te ferait plus envie ? Attention à ta réponse, tu me connais quand je suis vexée, rien de très beau à voir. »

    Elle lui parlait de ça, entrant dans le jeu de Caleb, le jeu de séduction. Le sourire du vampire ne cessa de grandir, surtout lorsqu’elle vint inhumer l’odeur, le parfum de sa peau, dans son cou. La voir fermer les yeux, se remémorer les souvenirs passés à se faire passer pour un couple pour mieux pouvoir liquider une victime… Lui aussi se rappelait des choses. Beaucoup de choses. Il ramena une mèche des cheveux bruns de la vampire derrière l’une des oreilles de cette dernière, et l’écouta admirer son parfum naturel.

    Aeryn – « Hum...cette odeur. »

    Un coup de dents sur le lobe de son oreille, et elle se reculait. Caleb, le sourcil haussé, la fixa gravir une marche, puis une autre, menant jusqu’au Chœur.

    Aeryn – « Mais peut-être est-ce là ce que tu veux, que je me mettes en colère, en souvenir du bon vieux temps ? »

    Son sourire s’accentua, et il la rejoignit plus rapidement qu’un humain l’aurait fait en courant. Il se plaça dans son dos, joignit son cou à celui d’Aeryn, tout proche d’elle, avant de lui murmurer à l’oreille, en inspirant le parfum de ses cheveux :

    Caleb – « Te mettre en colère ? Pourquoi ferais-je ça… Je ne suis que ton humble chevalier, jamais l’idée de te froisser ne me passerait par l’esprit… » susurra-t-il, d’un ton provocateur, choisit exprès pour la rendre douce. Il la laissa au moment où il allait poser ses lèvres sur le cou de la jeune vampire et se tourna vers l’Orgue de l’église. Il lança un regard par dessus l’épaule, pour sourire de l’œil à l’intention d’Aeryn. Il s’assit face aux touches de marbre blanches, et fit mine de ramener sa chemise en arrière, comme n’importe quel pianiste professionnel. Puis il déposa ses doigts sur les touches. Ses 10 doigts glissèrent sur les touches, pour finalement créer la célèbre mélodie de Bach, la Toccata & Fugue (clique ^^) , en D mineur. La musique rendait toujours bien sur l’Orgue…

    Et quoi de mieux qu’un peu de piano – Bien qu’à l’allure religieuse et maléfique – pour rajouter de l’enjouement au jeu ? Imperturbable, les doigts de Caleb glissaient à une allure vertigineuse le long des touches blanches et noires, laissant croire que plusieurs mains jouaient ce qui donnait, une mélodie, à travers les grandes tuyauteries en plomb qui formaient l’Orgue. Aurait-il été humain, Caleb aurait peut-être laissé une goutte de sueur trahir l’effort de la musique… Mais il connaissait le morceau comme le creux de sa main, aurait pu le jouer en lisant un livre, même. Et il savait qu’Aeryn n’était pas forcément insensible à la musique…

_________________

Pro Cazel *siffle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franko-danwaz.skyblog.com
Aeryn M. Nighthawk
Can a ♥ still break... once it stopped beating ?avatar

Nombre de messages : 99
N.E.M's Song : QUEEN - Who Wants To Live Forever
Mood : I'm in a good one
Date d'inscription : 21/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: _Vampiric ones {Sight, Hearing, Smell & Touch over-developed, Speed, & so on}
RelationShips.:
Are You In Danger?:
25/100  (25/100)
MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mer 24 Sep - 17:11

Oh et il le savait même très bien. Ce morceaud e Bach lui rapellait bien des choses, un air sinistre mais d'une bauté rare, qu'il avait déjà joué après l'une de leur tueries les plus violentes, une ville perdue dans les méandres des landes irlandaises si sa mémoire était bonne...

C'était de celà presque 95 ans maintenant. Ils étaient partit de la fureur de Londres pour un coin reculé d'Irlande, pour laisser la pression retombée, mais au lieu de celà ils avaient poursuivit sur leur sanglante escapade. Après un délicieux repas dans l'auberge de la ville, nos deux comparses décidèrent de payer leur due en ôtant la vie de ce cher aubergiste et de sa famille...Les quelques clients présents ce soir là coururent dans le village répendre la nouvelle aussi vite qu'une traînée de poudre, mais le plaisir n'en fut que plus grand pour chacun d'eux, traquer et lire la peur si exquise dans les yeux de leurs victimes, un véritable festin... Le massacre avait fait les gros titres d'ailleurs, restant toujours irrésolu. Un visage lui revint en mémoire alors, celle d'u homme, séduisant, robuste, brun aux yeux bleus, il avait tenté de lui résister, il ne lui en avait pas fallu beaucoup plus pour lui donner l'espoir futile qu'en effet un pauvre battement de cil et un rsourire charmeur pourrait lui épargner la vie. La déception dans son regard quand elle approcha et planta ses crocs dans sa gorge vigoureuse et musclée, il n'en avait qu'un goût encore plus délectable. Oui cette nuit resterait à jamais un bon souvenir pour elle, même si elle avait quelques menus remords sur l'instant.


" Bach...j'ai toujours adoré."

Elle alla le rejoindre et s'asseya à ses côtés sur la chaise d'orgue, le regardant faire, tout en lançant de temps à autre un regard en biais vers lui tandis qu'il jouait à la perfection ce morceau entêtant. Elle refermit alors les yeux, laissant sa main droite gesticulée dans les airs à la mesure des notes sortant de la myraïde de tuyaux situés juste au-dessus d'eux. Et son sourire se mua en un sourire franc et apaisé.

Pourquoi fallait-il toujours qu'il la mette dans tous ces états? Hum, c'était bien injuste non? Pourquoi elle? Il n'avait pas d'autres vampires à tourmenter avec son beau minois? Elle savait que passer des années à ses côtés, vu qui il était représenterait toujours un peu quelque chose, mais pourquoi persister? Hum, réfléchissons un instant. Jalousie ne rime pas toujours avec sentiment, elle le savait bien, il y avait un gouffre entre posséssivité et jalousie, mais bon... Ces pensées s'enfouirent bien loin au nouveau mouvement de musique. Elle attendit donc sans mot dire la fin, et applaudit même, taquinerie rien de plus et fini par blottir sa tête au creu de son épaule.

"Tu te souviens de la nuit où tu as joué ça à Berlin? Cette bourgeoise te dévorait des yeux, la pauvre si elle avait su ce qui l'attendrait par la suite."

Elle rit en y repensant, ce soir là elle n'avait rien fait, c'était sa soirée à lui, ils avaient fréquentés un salon littéraire, et il avait repérée cette donzelle, elle avait donc laissé pour une fois coulé, après tout...elle se laissait de devoir toujours parler à un mur quand elle essayait de lui faire comprendre qu'il était bien mal placée alors pour lui dire qui fréquenté ou non...

_________________
I WAS BLIND BUT NOW I SEE

WHAT YOU REALLY MEAN TO ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb W. Stevens

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
N.E.M's Song : { Jay Gordon - Slept So Long
Mood : Ever wonder what it would be like, to meet a thirsty vampire ? Well, you'll get your chance.
Date d'inscription : 18/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Vampire. Ever heard of 'em ?
RelationShips.:
Are You In Danger?:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mer 24 Sep - 17:46

    Note après note, après note, Caleb enchaîna les accords, les coups de poignets, les doigts filant comme des fusées sur les touches de Marbre. Que des passants entendent la musique en passant en dehors de l’église, qu’une sœur croyante passe par là inquiétée par la musique, les deux vampires seraient assez rapides pour s’éclipser si besoin était. Il ne l’avait jamais fait, s’incruster dans une église, et y jouer en pleine nuit… Ce n’était pas dans ses habitudes. Il avait toujours, d’une manière ou d’une autre, été invité à jouer sur l’Orgue de la Maison de Dieu. Mais jamais, n’avait-il rompu les chaînes fermant le lieu sacré la nuit… Et encore moins, n’avait-il tué un prêtre dans la cage de Confession. Il l’avait achevé sur la toiture de l’Eglise, et l’avait enflammé par la suite, afin d’éviter toute trace.

    Si ses doigts étaient aussi agiles que ceux d’un geek musical, qui aurait passé toute sa vie, de 3 ans d’âge, devant un piano, c’était bien parce qu’il avait passé beaucoup de temps à apprendre la musique. Beaucoup des jeunes de l’âge moderne, XXIème siècle compris, ne faisaient plus beaucoup attention aux morceaux antiques. Guitare, batterie, basse… Et les autres instruments classiques ? Violon? Orgue? Il ne savait pas d’où venait se manque d’investissement de la race humaine, mais lui, saurait garder en mémoire la beauté de Jean-Sébastien Bach, qui avait été l’un – D’après l’avis de Caleb – des seuls compositeurs à amener la musique à un tel niveau. Niveau qu’aucun compositeur de nos jours aurait réussi à égaler.

    Aeryn – « Bach... j'ai toujours adoré. »

    Un sourire germa sur le bord des lèvres de Caleb, alors qu’il fixait le bout de ses ongles qui glissaient sur les touches, comme des pattes d’araignée tissant sa toile, tissant une musique qui résonnait dans les tuyaux majestueux qui s’élevaient derrière le piano de l’Orgue. Il entendit la jeune vampire s’asseoir à ses côtés, la sentit se blottir contre son épaule. Insensible à la présence d’un poids supplémentaire, Caleb tenta d’amortir le coup de ses doigts dans ses épaules, afin de ne pas déranger Aeryn.

    Aeryn – « Tu te souviens de la nuit où tu as joué ça à Berlin? Cette bourgeoise te dévorait des yeux, la pauvre si elle avait su ce qui l'attendait par la suite. »

    Le sourire de Caleb disparu lorsqu’elle parla de cette jeune femme. Il avait utilisé la musique pour la leurrer dans son piège, dans son antre mortelle. Et ç’avait été une des seules fois où il avait demandé à Aeryn de le laisser exécuter sa victime et profiter de son sang seul. Sinon, il avait toujours partagé. Mais cette Berlinoise, pure de souche, avait été tellement enivrante… Puisque de sexe féminin, il avait su dès le départ qu’Aeryn n’aurait pas apprécié son sang autant que lui. L’échange entre les sexes était toujours ambigu quand il s’agissait de vampirisme, laissant toujours l’atmosphère dans un sentiment de mélange androgyne.

    La dernière note s’étouffa seule dans l’atmosphère lourde de l’Eglise. La tête d’Aeryn reposant sur son épaule, Caleb fixa longtemps les touches que ses doigts venaient de parcourir à une allure enivrante. Il lui jouait souvent ce morceau. Pour l’apaiser. Enfin, il avait eut l’habitude… Il l’utilisait aussi pour impressionner les femmes. Les touristes, surtout. Une fois, dans une Eglise du Sud de la France, il avait demandé à jouer, et une touriste était venue le voir. Il l’avait achevée la nuit suivante, après avoir profité d’elle. Il n’avait eut absolument aucun scrupule.

    Après tout ? La Toccata & Fugue de Bach avait des allures de menaces. Et l’Orgue était toujours dépeint dans l’histoire infantile comme un instrument maléfique… Cependant, Caleb songeait déjà à quitter les lieux. Il reverrait Aeryn une autre fois, mais l'appel de son devoir le plaignait… Il avait déjà fait attendre Razel plus que nécéssaire. L'idée que Jack puisse être avec SON dieu en ce moment même lui était intolérable…

_________________

Pro Cazel *siffle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franko-danwaz.skyblog.com
Aeryn M. Nighthawk
Can a ♥ still break... once it stopped beating ?avatar

Nombre de messages : 99
N.E.M's Song : QUEEN - Who Wants To Live Forever
Mood : I'm in a good one
Date d'inscription : 21/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: _Vampiric ones {Sight, Hearing, Smell & Touch over-developed, Speed, & so on}
RelationShips.:
Are You In Danger?:
25/100  (25/100)
MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mer 24 Sep - 18:03

Elle resta encore quelques secondes blottit sur son épaule avant de se lever avec l'agilité d'un félin, redescendant aussi vite que lui avait pu les montées les marches. Elle resta une seconde à contempler l'immensité des lieux, puis restant de dos, elle reprit la parole, lui semblant soudainement avoir perdu l'usage de sa langue.

"Où es-tu donc attendu pour en devenir à ce point distant?"

Car elle n'était pas dupe, il avait ce regard, celui qu'il avait quand quelque chose l'obsédait, au point de le rendre nerveux et silencieux. Elle avança de quelques pas, regagnant sa place précédente. Le jeu s'était stoppé aussi vite qu'il avait reprit, il fallait s'y attendre.

"Ne t'en fais donc pas pour la politesse et pour moi, et va, si le devoir t'apelle ailleurs".

Ce n'était pas un reproche, loin de là même, elle le connaissait suffisamment pour savoir ne pas pouvoir l'empêcher dans ces moments là. Elle regarda alors successivement une série de vitraux, les couleurs bigarées de ces derniers se refletant au sol et sur elle par la lumière de la Lune s'y reflétant. Elle pouvait presque ressentir de la chaleur, impossible évidemment pour elle, le chaud, le froid, celà ne la concernait plus guère depuis qu'elle était devenue un vampire. Celà avait des avantages, plus de saisons, ne plus avoir à subir ces hivers interminables dans le froid ou les étés arides sous les tropiques. Mais parfois elle regrettait de ne plus sentir les premiers rayons du soleil venir la réveillée dans sa couche. Mais bon, c'était un regret parmis un liste relativement exigue de regrets qu'elle avait constitué depuis ces dernières années. Elle regarda la monte à son poignet et se releva alors.

"Il se fait tard, j'ai un ami à apeller"

Oh bien sûr il se faisait tard, mais avant une certaine heure, impossible de faire sortir Wes de ses bouquins ou de son écran, mais à cette heure là il devait être disponible, et elle pourrait lui parler de cette soirée pour le moins riche en événement. C'était une bonne chose, que de pouvoir se confier à quelqu'un sans retenue, s'épencher sur une épaule réconfortante et sécuritaire, parler de tout ça... Oui, elle devait le faire, après tout elle n'avait rien fait de mal non? De simple retrouvailles que pouvait-il y avoir de mal là-dedans? Oh évidemment mis à part le fait que ces deux là puissent se retrouver comme dans le passé n'était pas de bonne augure, mais au-delà de ça...rien de bien apocalyptique en prévision, puisque de toute manière il semblait déjà vouloir partir.

_________________
I WAS BLIND BUT NOW I SEE

WHAT YOU REALLY MEAN TO ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb W. Stevens

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
N.E.M's Song : { Jay Gordon - Slept So Long
Mood : Ever wonder what it would be like, to meet a thirsty vampire ? Well, you'll get your chance.
Date d'inscription : 18/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Vampire. Ever heard of 'em ?
RelationShips.:
Are You In Danger?:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mar 30 Sep - 21:16

    La tête d’Aeryn fuyant le refuge de son épaule était intolérable pour Caleb. Qu’il la voit contempler l’église comme si elle y mettait les pieds pour la première fois renforça son mutisme improvisé. Il soupira en la voyant se lever et contempler ces vitraux magnifiques.

    Aeryn – « Où es-tu donc attendu pour en devenir à ce point distant ? […] Ne t'en fais donc pas pour la politesse et pour moi, et va, si le devoir t'appelle ailleurs […] Il se fait tard, j'ai un ami à appeler. »

    Le regard timbré de vert de Caleb fixa la silhouette fine de la vampire en face de lui. Chacun de ces gestes, pour regarder la montrer, pour observer les vitraux, pour lui parler. Chaque frisson sur ses lèvres ramenait Caleb au plus près de cette époque, où il n’était toujours pas avide de contact avec Razel. Avant, cette addiction au Dieu. D’ailleurs, faudrait-il bientôt qu’il regagne les points perdus par ses batifolages dans les environs de Wichita Falls… Saturant, il se leva à son tour. Il alla rejoindre la compagne vampirique et lui sourit en passant sa main sur la joue de la jeune vampire – Car, comparée à lui ou à d’autres vampires anciens, elle était jeune.

    « Attendu là où on a besoin de moi, Aeryn. Je saurais te retrouver, tu as un parfum facile à repérer… - Il sourit en inhumant le parfum que dégageait le cou pâle de la vampire avant de reprendre la parole – Ne fais pas trop languir ton amoureux humain, il risque d’avoir faim en t’attendant… Ou, de vieillir. Qui sait combien de temps nous sommes restés immobiles ? »

    Il était parti dans un élan de philosophie. Des vampires pouvaient rester immobiles longtemps, très longtemps, sans bouger, sans voir le temps passer. Mais ils auraient vu la lune laisser place au soleil, des gens arriver, crier au voleur, puis repartir, comme si de rien n’était. Il avait dit ça pour la titiller. Wesley était un humain, il allait mourir et vieillir, comme toutes ces créatures humaines qui s’ensuivaient. Il soupira en laissant tomber son bras le long de ses côtes, de son corps même. Il ramena une mèche derrière son oreille, évitant de voiler ces deux perles vertes qu’étaient ses yeux, quand il avait bu récemment et qui prenaient une couleur vermeille.

    « Ne pars pas trop loin… » murmura-t-il en fourrant la main dans la poche et se détournant de la vampirette. Il se mit à marcher vers la sortie de l’Eglise, et poussa le verrou, eusse-t-elle était fermée, elle ne l’était en tout cas plus. Il se dirigea par la suite vers l’Hôtel dans lequel logeait son maître, laissant derrière lui cette vampire qui avait longtemps partagé ses côtés. Mais comparé aux 800 années passées seul, ou avec Razel et en guerre constante avec Jack, elle n’avait pas vraiment comprit sa vie. Il y avait pourtant ce pincement au cœur de la voir avec Wesley ;..


[Topic clos, je suppose ?]

_________________

Pro Cazel *siffle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franko-danwaz.skyblog.com
Aeryn M. Nighthawk
Can a ♥ still break... once it stopped beating ?avatar

Nombre de messages : 99
N.E.M's Song : QUEEN - Who Wants To Live Forever
Mood : I'm in a good one
Date d'inscription : 21/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: _Vampiric ones {Sight, Hearing, Smell & Touch over-developed, Speed, & so on}
RelationShips.:
Are You In Danger?:
25/100  (25/100)
MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   Mer 1 Oct - 22:24

Elle savait bien ce qu'était l'immobilisme, elle pouvait en effet comme nombre de ses pairs restée immobile des heures, sans bouger, respirant à peine, observant les gens, ses proies... Elle le savait, mais qu'il lui parler de Wesley... devrait-elle y voir de la jalousie? Hum, non très peu probable de la part de Caleb, quoi que dans le passé il se fut déjà montrer possessif à son égard, mais l'eau avait coulée sous les ponts depuis, beaucoup d'eau.

"Je ne te retiendrais pas plus alors. Si le devoir t'apelle"

Ainsi donc il s'était trouvé une mission, enfin du moins c'est ce qu'elle en avait conclut en l'entendant parler ainsi. Celà ne l'étonnait guère à vrai dire, mais elle se trouvait simplement curieuse de connaître l'identité de la personne qui avait pu le rendre ainsi, si dévoué, lui...
Elle le laissa partir, à quoi bon le retenir et de toute manière elle n'en avait pas envie, pas ce soir du moins. Une fois qu'il fut partit, elle observa un moment l'endroit puis elle aussi quitta les lieux pour aller rejoindre son appartement et y trouver son lit, pour oublier cette soirée dans un sommeil réparateur. Enfin du moins essayerait-elle, car certaines questions restaient encore en suspens dans son esprit.


[CLOSED]

_________________
I WAS BLIND BUT NOW I SEE

WHAT YOU REALLY MEAN TO ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {A saint place fot the sinner in me [Caleb]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{A saint place fot the sinner in me [Caleb]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes
» Saint Louis du Nord Fonde... 1606 (410ans)
» Quelle est la base du développement ?
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothing Else Matters :: ▪ WICHITA FALLS▪ :: DON VELVEZ PARK :: St Antony Church-
Sauter vers: