AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours, petit cours.. C'est ton jour. | PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb W. Stevens

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
N.E.M's Song : { Jay Gordon - Slept So Long
Mood : Ever wonder what it would be like, to meet a thirsty vampire ? Well, you'll get your chance.
Date d'inscription : 18/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Vampire. Ever heard of 'em ?
RelationShips.:
Are You In Danger?:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Cours, petit cours.. C'est ton jour. | PV   Sam 11 Oct - 23:49



    Elle sourit face à cette dentition parfaitement droite, rectiligne. Il était si craquant ! Elle gloussa également. Son visage s’éclaira lorsqu’il tendit la main vers elle, et lorsqu’elle sentit sa main chaude lui caresser la joue. Elle sourit encore, encore… Il se glissa vers elle d’une manière délicate. Elle avait craqué presque instantanément face à ce bel inconnu, qu’elle avait vu rôder dans la ville. Après s’être tentée à flirter avec lui, elle avait finalement prit les devants et l’avait amené ici, dans le parc. Elle l’avait tiré contre elle, sans se douter qu’il était en train de préparer sauvagement la manière de se nourrir de son sang. Elle se recula doucement, contre un arbre, et s’y plaqua, en offrant une vue en plongée sur son décolleté. N’y lançant même pas un regard, Caleb fourra ses lèvres sur celles de la jeune fille. Si elle n’avait pas reculé à cause du froid qui était censé émaner de la peau du vampire, c’est qu’il s’était abreuvé la nuit d’avant. Le sang frais coulait encore dans ses veines, il n’avait pas besoin de se nourrir de nouveau…

    Ses dents frôlèrent la peau de la jeune fille, et ses canines aiguisées firent une éraflure, pas assez pour la faire saigner. Juste de quoi lui piquer la peau. Un sourire s’étira sur les lèvres de Caleb, et il se recula, doucement pour contempler son œuvre. Une marque boursouflée le long de la tempe, jusqu’à la mâchoire inférieure. Elle n’avait pas dû s’en rendre compte, cependant, maintenant que les cellules rouges tentaient de refermer la plaie comme ils le devaient, la brûlure de la blessure vint après… Comme un coup. Elle se crispa, et porta la main à la tête, se rendant enfin compte de la blessure. Le sourire de Caleb s’effaça lorsqu’elle se raidit de nouveau, et lui assena une gifle en pleine joue. La marque rougeoyante l’assomma pour quelques secondes, mais le temps de la voir filer. Il lança un regard autour de lui, il y avait des gens… La rattraper plus vite que nature, comme le lui permettait son pouvoir, ce serait condamner à mort les personnes présentes. Il jura un coup, avant de frapper sa main contre l’arbre.

    Mais il n’avait pas soif. Il s’était juste fait plaisir. Ou avait compté se faire plaisir. Il fronça les sourcils. Puis il se tourna vers le petit chemin du parc, avant de se mettre à déambuler au hasard de ses pas. Il soupira, laissant de la buée froide s’échapper de ses lèvres. La soirée venait de commencer, et la lumière s’abattait sur le parc comme un rideau noir, crépusculaire. Le moment le plus propice à la chasse. Il lança un regard à un couple en train de s’embrasser. Un regard plein de dédain.

    Il se passa la main dans les cheveux, qu’il avait coupés courts, très courts, pour changer un peu. Ils repousseraient d’ici le lendemain, condamné à jamais à son apparence aux cheveux longs, puisque sa métamorphose avait été faite pendant qu’il avait les cheveux longs. Mais mieux valait cela que l’inverse. Il huma l’air, cherchant un parfum agréable. Ne serait-ce que la gorge d’une passante pour le distraire… Ce qui croisa son chemin fut bien plus délicieux. Il tourna le regard vers une jeune blonde, en train de marcher et de fixer son téléphone portable. Un sourire s’étira sur ses lèvres. Il connaissait ce parfum. Il lui semblait l’avoir sentit sur Jack, une fois qu’ils s’étaient battus. Ses dents fleurirent, et son regard vira au rouge, avant de reprendre sa teinte verte. Son teint n’était pas aussi pâle qu’à l’habitude, même un peu rosé… Il avait bu, quelques heures seulement avant. Il s’approcha, et fit exprès de la bousculer, mimant ne pas l’avoir vue parce que trop occupé dans ses pensées.

    Le téléphone valsa à terre, et il s’excusa rapidement, l’aidant à récupérer le téléphone. Puis il l’observa doucement, avant de reprendre son excuse. Il n’avait pas l’air d’un serial killer, ni même d’un vampire. Plutôt d’un post adolescent fumeur, ayant un peu trop abusé sur les nuits sans sommeil… Surtout avec les cheveux courts. Il sourit avant de froncer les sourcils.

    « On se connaît ? » questionna-t-il, platement, cachant son jeu. IL lui adressa un sourire faussement gêné, avant d’attendre une réponse. Si elle, ne distinguait pas son visage à cause du faible éclairage des lampadaires, lui, voyait parfaitement les traits de la jeune fille… Après tout. Il était un suceur de sang.

_________________

Pro Cazel *siffle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franko-danwaz.skyblog.com
Christinna Devis

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 32
N.E.M's Song : All I Need
Date d'inscription : 22/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Régénération
RelationShips.:
Are You In Danger?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Cours, petit cours.. C'est ton jour. | PV   Dim 12 Oct - 18:50

    Elle allait encore une fois être en retard si elle ne se dépêchait pas. Elle tenait son portable à la main fébrilement, jurant contre les minutes qui défilaient si rapidement. Ce n’était pas de sa faute si elle était en retard cette fois, mais ça ne changerait pas les conséquences. Il allait être furieux, et elle ne voulait pas qu’il le soit. Pas après ce qu’il avait fait pour elle… Rien qu’en y repensant, Christinna accéléra le pas. Elle ne voulait pas être dehors la nuit, elle ne le supportait plus, pas avec ce qu’il s’était passé quelques temps plus tôt. Elle était sûre qu’elle pourrait retomber sur lui et elle ne voulait pas risquer sa vie, ça ferait bien trop de mal à Jack… et puis elle avait peur, peur de la mort, de ce qui l’attendait après. L’inconnu était sa première angoisse, une terreur dont elle ne pouvait se défaire. Ce fut une bousculade qui l’arracha à ses tourments. Surprise, son équilibre fut mis à rude épreuve et son téléphone lui échappa des mains.

    Aussitôt, l’homme l’ayant quelque peu malmené s’empressa de lui faire ses excuses. En temps normal elle aurait à peine relevé et aurait passé son chemin une fois son cellulaire récupéré. Cependant, il y avait quelque chose de différent… cette aura qu’il dégageait, elle était comme familière et rassurante. Inconsciemment sa présence lui rappeler celle de Jack, la poussant vers un chemin dangereux et semé d’embûches, un chemin qu’elle n’avait pas l’habitude d’emprunter, celui de la confiance.

    A son tour elle s’excusa, le priant de ne pas s’en vouloir, elle était tout autant fautive. Elle se surprit elle-même de sa politesse et de sa chaleur envers cet homme, pourtant cela lui semblait tellement naturel. Elle plissa les yeux à sa question, cherchant à distinguer ses traits. Cependant, elle connaissait déjà la réponse, à part Jack, elle ne connaissait personne… pourtant…

    « Je ne crois pas mais vous m’êtes familier… »

    Etrange qu’était cette sensation. Elle si méfiante en temps ordinaire, elle n’éprouvait pas la moindre crainte, la moindre méfiance à son égard et elle ne se questionnait pas pour autant sur cette rencontre inhabituelle, la troublant tant qu’elle en avait pratiquement oublié Jack…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb W. Stevens

avatar

Nombre de messages : 101
Age : 24
N.E.M's Song : { Jay Gordon - Slept So Long
Mood : Ever wonder what it would be like, to meet a thirsty vampire ? Well, you'll get your chance.
Date d'inscription : 18/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Vampire. Ever heard of 'em ?
RelationShips.:
Are You In Danger?:
7/100  (7/100)

MessageSujet: Re: Cours, petit cours.. C'est ton jour. | PV   Lun 13 Oct - 20:41

    Son stratagème avait fonctionné. La jeune femme avait fait tomber son téléphone sur le pavé, et il l’avait aidé à le ramasser. Simplement, ils étaient entrés en contacts. Caleb s’empressa d’ailleurs de lui poser une question, voilée de sous-entendus. Il ne se trahit, cependant, jamais. Un sourire parcourut ses lèvres alors qu’il attendait la réponse à sa question. Le parfum de la douée emplissait les naseaux de Caleb au point de le faire douter quant à ses capacités de se contrôler lui même. Mais il résista à l’envie de la prendre, là, lui ôter la vie pour ramener cette parcelle de pouvoir Divin à son Dieu. Il résista, comme il l’avait fait tant de fois auparavant. Platement, il lui avait posé une question. Elle mit quelques secondes à répondre, d’un ton égal :

    Christinna - « Je ne crois pas mais vous m’êtes familier… »

    Il fronça les sourcils, et fit mine de réfléchir, avant de reprendre, feignant l’incertitude.

    « Vous allez à l’Université ? Ou vous travaillez dans le coin ? Peut-être avons nous un ami en commun… » tenta-t-il, toujours aussi habile. Ecoutant avec attention le cœur de la jeune fille qui battait calmement, aucun signe de stress. Si tel avait été le cas, il l’aurait suivie, rien que pour entendre ce cœur si délicat accélérer… Faisant augmenter le parfum de sa gorge blanche de porcelaine. Mais il feignait la connaître. Il jouerait sur son apparence d’adolescent dépravé pour bavarder sagement avec elle.

    Il observa quelques secondes le cellulaire, avant de le voir disparaître dans les méandres de la poche de la veste de la jeune fille. Lui même ne possédait pas de téléphone portable. Il n’en avait jamais besoin, à vrai dire. Il avait cet espèce de sixième sens qui lui dictait où et quand aller quelque part. Surtout quand il s’agissait de chasse. Il l’observa délicatement, d’un regard simple, pas d’indications sur ses intentions. S’il fallait avoir sa confiance, même à user de son influence vampirique ou son charme, il le ferait. Elle était douée, et il voulait s’en certifier avant d’aller plus loin.

    Ensuite, seulement, après avoir attendu quelques secondes, il porta ses mains dans les poches de son pull. Toute son apparence avait été méticuleusement détaillée, histoire de ne pas le laisser confondre avec le Caleb cheveux longs, qui se baladait toujours avec une chemise de couleur plutôt sombre ou égale – Noire ou blanche. Là, cheveux courts, il avait réussi à se faire passer pour un étudiant de l’Université auprès de nombre de personnes. Aucune ne semblait reconnaître la créature imperbe aux cheveux longs et d’ébène qui inspirait la frayeur par son passage dans la rue. Il s’en félicitait. Son pull dépravé, son jean usé, ses baskets blanches qui n’étaient plus que grises. C’était tout une œuvre d’art, que de se déguiser. Il avait même, quelques heures avant, arboré, fièrement, une casquette qu’il avait réussi à piquer à un jeune en train de faire la sieste dans le parc. Malhonnête ? Non. Il avait laissé une pièce de monnaie en échange du chapeau.

    Quoiqu’il en soit, il attendit une réponse à sa question patiemment. Il aurait eut un paquet de cigarettes sur lui, il l’aurait sortit… Hélas ! il l’avait oublié chez lui. Tant pis.

_________________

Pro Cazel *siffle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://franko-danwaz.skyblog.com
Christinna Devis

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 32
N.E.M's Song : All I Need
Date d'inscription : 22/09/2008

{ BEHIND YOUR MASK.
Dons.: Régénération
RelationShips.:
Are You In Danger?:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Cours, petit cours.. C'est ton jour. | PV   Mer 15 Oct - 5:47

    Elle l’observa tandis qu’il répondait, elle se posait des questions sur lui, bien que sa méfiance se soit si facilement endormie. Elle ne le connaissait pas, mais il lui semblait si familier, tout cela paraissait bien étrange. Pourtant, elle se surprit à vouloir lui répondre, et même continuer la conversation avec lui comme le faisait les personnes normales et civiliser. C’était quelque peu déroutant pour elle, elle n’avait pas discuté ainsi avec une personne depuis près de deux ans si on exclu les commerçants de la ville… Son seul et unique attachement social était Jack. Elle ne s’en plaignait pas, elle s’était volontairement coupée du monde pour lui être totalement dévouée, mais parler ainsi, avoir une discussion même peu avancée, avec quelqu’un d’autre avait quelque chose de plaisant.

    « Rien de tout ça et puis je ne connais quasiment personne ici. Et sans vouloir vous vexer, je ne pense pas que nous ayons les mêmes fréquentations. »

    Elle avait du mal à imaginer Jack et ce jeune homme ayant un quelconque lien, même si elle ne pouvait se vanter de connaître l’entourage de son maître, à l’exception de Razel, mais si les autres étaient tel que lui, elle préférait ne pas les rencontrer. Cette conclusion était venue d’elle-même parce qu’ils étaient si… différents.
    Intriguée par cette pseudo confiance qu’elle avait envers lui, elle chercha tout de même où ils avaient put se croiser, car nul doute qu’ils s’étaient déjà rencontrés dans le passer sinon comment expliquer cette impression si particulière. Elle songea alors à lui demander son nom, peut être cela réveillerait il quelques souvenirs enfouis, cependant la sonnerie de son téléphone l’interrompit avant même qu’elle ne puisse poser la question. Son cœur s’accéléra et la panique monta en elle en un quart de seconde. Une seule personne avait son numéro et si il l’appelait c’était qu’il était réveillé. Il allait être furieux de ne pas l’avoir trouvé à son chevet. Sans vraiment y réfléchir, elle plaqua sa main sur la bouche de son vis-à-vis avant de répondre.

    Elle avait vu juste, il était furieux et ne se priva pas de la réprimander comme il le devait. Elle ne fit que s’excuser encore et encore promettant d’arriver au plus vite, mais Jack avait d’autres projets, il avait simplement appelé pour exprimer sa colère et l’avertir qu’elle avait tout intérêt à être là à son retour. Des excuses, encore puis elle raccrocha avant d’enlever précipitamment sa main de la bouche du jeune homme. Gênée, elle tenta de s’expliquer.

    « Désolée, c’est mon… tuteur ! Il est très protecteur, il n’aime pas que je parle avec des inconnus. »

    Inconnus, pas inconnus, c’était la même chose pour Jack, tant qu’il s’agissait d’un homme. Si il l’avait entendu, il aurait fait un massacre. Quant à ‘tuteur’ c’était la première chose qui lui était venue à l’esprit, elle devait avouer qu’avec ‘maître’ ou ‘seigneur’ elle serait sûrement passée pour une folle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours, petit cours.. C'est ton jour. | PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours, petit cours.. C'est ton jour. | PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit cours de lecture, ça vous tente ? - Feat Bael-en-feu
» Un petit cours de graph' pour Herby ?
» [PV] Petit cours particulier
» Petit cours d'Anna'tomie !
» petit cours de cuisine ou la chasse au slibard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nothing Else Matters :: ▪ WICHITA FALLS▪ :: DON VELVEZ PARK-
Sauter vers: